Présentation du livre ‘Le charbon’ + BBoyKonsian Sound System le 13 février 2015

Vendredi 13 février 2015 à partir de 18h au Centre Social Autogéré l’Attieké

– Présentation du livre collectif « Le charbon » en présence de plusieurs auteur-e-s dont Jann-Marc Rouillan, El Kasmi, Hafed Benotman, Lady Gaza, Mathieu Rigouste, Skalpel, E.One…

– Open-Mic, Freestyle + BBoyKonsian Sound System (Soul, Rap, Reggae).

Entrée à prix libre
Tables de presse, restauration, boisson…

Centre Social Auto-organisé L’Attiéké – 31, boulevard Marcel Sembat – 93200 Saint-Denis
Métro Ligne 13: Porte de Paris – RER D: Gare de Saint-Denis

 

le charbon

« Le charbon »

le 4ème livre de la collection Béton ArméE des Editions BBoyKonsian, est disponible depuis ce lundi 19 mai 2014 en librairie et sur www.bboykonsian.com.

Ce nouveau Mix-Book regroupe des textes de Lady Gaza, Abdel Hafed Benotman, Error, Hazel, El Kasmi, Rachid Santaki, E.One, Jann-Marc Rouillan, 6ta, Skalpel et Joris Lazniak.

Préface:

Voilà un autre Mix-book, une autre expérience. Réunir des gens dont on est sûr qu’ils ont quelque chose d’imprévu à balancer, leur proposer de poser un texte comme on pose un « 16 mesures » sur une Mix-tape.

Pourquoi sur le taf ? Parce que ça nous pourrit la vie, et parfois beaucoup plus. Au bout de tout ça, on a trouvé une autre question : et l’écriture, c’est du travail ? Parce que des fois c’est douloureux, pénible et qu’en tout cas on n’est pas égaux devant ça non plus. Mais il en sort quelque chose de brûlant et d’irrécupérable pour faire de la culture populaire enragée. De quoi nourrir une conscience commune des oppressions, de quoi armer nos volontés collectives et se coordonner pour tout péter. Alors ça donne un objet bizarre. Un genre de fresque peinte par des graffeurs déchirés, les petits oufs d’en bas qu’auraient tapé les bombes, quelques peintres en bâtiment au chômdu et des taulards avec leurs ongles. Un truc encore inclassable dans une bibliothèque. À faire glisser sous les parkas et dans les parloirs, dans les ateliers et sur les comptoirs. Une arme par destination.

Pour faire croire à ton chef que tu veux juste le gifler avec. Et lui faire découvrir alors comme le papier peut trancher.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s